Les Tribulations d'Alorangeane

Une cuisine sans prétentions que j'essaie d'adapter à l'allergie aux protéines de lait de vache de mon fils. Énormément de pâtisseries car je reste gourmande, mais aussi des entrées, des plats, des mignardises apéritives...Avec une petite touche du Québec.

06 décembre 2008

Le véritable Trianon ou l'entorse à la régle

Quand je parle de véritable Trianon, vous allez vous dire, qu'est-ce qu'elle va bien pouvoir nous donner comme recette car le Trianon est connu comme le loup blanc au sein de la blogosphère. Non, n'ayez pas peur je ne donnerai pas de nouvelle recette. Lorsque je dis véritable, cela veut dire pour moi fait avec les vrais ingrédients en l'occurrence, contenant des produits laitiers, qui chez moi sont interdits.
Je me suis permis une petite entorse, du fait que j'étais invitée à l'anniversaire de ma prof de Yoga, les enfants n'étant pas conviés. D'ailleurs ce fut toute une surprise pour elle....
Bref j'ai essayé d'utiliser le moins de matériel possible pour éviter de contaminer mes ustensiles, je me suis servie le plus souvent d'ustensiles en métal, car ils ne sont pas poreux comme le bois ou le plastique, donc c'est avec un maximum de sécurité que je me suis mis à réaliser ce fabuleux dessert.
Néanmoins, j'ai déjà essayé de le faire avec les ingrédients que mon fils Lorenzo peut manger sauf que j'arrive toujours au problème du praliné feuilleté et surtout du feuilleté, je n'arrive pas à trouver l'équivalence des crêpes dentelles qui donnent un fini incomparable et qui font le succès de ce dessert.
J'ai bien essayé avec des corn flakes, mais le résultat est un peu dur et pas croustillant du tout. Il faut que j'essaie avec le riz soufflé (pas encore testé).
C'est certain aussi que je pourrais faire ces fameuses crêpes dentelles, sauf que c'est un travail assez difficile dans le sens où les crêpes doivent être les plus fines possible, et assez long...
Si quelqu'un a une autre idée, je suis preneuse...

DSC08589DSC08586

Donc pour revenir à nos moutons, invitée par une amie de ma classe de Yoga à l'anniversaire surprise de ma prof, je me suis proposée pour les desserts, j'ai prévu un Trianon et une tarte aux fraises un peu spéciale (recette à venir).

Pour le Trianon, le déroulement de la recette se fait en trois étapes distinctes, ce gâteau semble compliqué quand on le voit en pâtisserie mais c'est fou comme sa confection est facile.

1ère étape : La dacquoise (le biscuit) : 60g de poudre de noisettes, 130g de sucre, 2 petits blancs d'œufs, 15g de farine, 1càc de cacao amer en poudre.

DSC08548

Préchauffer votre four à 220°c ou 430°F .

Fouetter les blancs, quand ils commencent à mousser ajouter 60g de sucre, continuer de fouetter puis ajouter la poudre de noisettes, les 70g de sucre restant, la farine et le cacao (les tamiser avant). Mélanger à la spatule délicatement puis verser dans un moule en silicone type flexipat, ou alors dans un cercle de 22cm de diamètre. Faire cuire dans un four préchauffer à 220°C ou 430°F pendant 10 min.

Sortir du four, laisser refroidir avant de démouler.

Découper un morceau de la dimension de votre cadre et insérez-le à l'intérieur, vous aurez, au préalable chemisé votre cadre ou cercle avec une bande de rodhoïde (feuille de plastique rigide), pour avoir un beau résultat au démoulage.

2éme étape : Le praliné feuilleté : 200g de pralinoise, 9 paquets de crêpes dentelles "Gavottes" (90g), 40g de pralin maison, (c'est le résultat de noisettes et d'amandes grillées ajouter dans un caramel pour être ensuite broyées afin d'obtenir une poudre que l'on appelle pralin).

DSC08549DSC08552











DSC08550DSC08551








Je ne vous donnerai pas la recette de celui-ci (aucune photo à mon actif) par contre je vous donne le lien d'un blog ou le processus est très bien expliqué et photographié, Evasion culinaire, la seule étape qu'elle ne fait pas c'est de griller les noix avant de les mettre dans le caramel, alors si vous voulez le faire (c'est aussi une bonne manière d'enlever la peau) mettre vos noix sur une plaque puis sous le grill bas pendant 5 à 10 min en les remuant de temps à autre, ensuite les mettre dans un chiffon et frotter énergiquement pour enlever les peaux, ensuite continuer la recette comme indiqué.

Faire fondre la pralinoise au bain-marie, pendant ce temps émietter les crêpes dentelles. Quand la pralinoise est fondue, ajouter le pralin aux crêpes dentelles et incorporer la pralinoise au tout. Mélanger délicatement à la spatule.

Etaler une couche de praliné feuilleté sur la dacquoise et réserver au frais pour la prise.

DSC08591

3éme étape : La mousse au chocolat : 200g de chocolat noir, 1l de succédané de crème chantilly ( je n'ai pas voulu utiliser de la crème que j'aurais du fouetter car je voulais utiliser le moins d'ustensiles dans la préparation de ce gâteau, j'ai donc utilisé ce succédané qui somme toute donne un beau résultat),

- ou si vous voulez le faire avec de la vraie crème, il vous faut alors, 30ml de crème, 1 œuf, 3 jaunes d'œufs, 1 càs d'eau chaude, 30g de sucre.

Dans les deux cas faire fondre le chocolat noir au bain-marie, avec le succédané, le déroulement est simple, vous devez juste ajouter le chocolat fondu au succédané en l'incorporant délicatement.

Avec la crème, il faut battre l'oeuf entier et les jaunes d'œufs avec la càs d'eau chaude et le sucre, le volume doit doubler. Ajouter à cela le chocolat fondu. Monter votre crème en chantilly puis l'incorporer à la préparation chocolatée.

DSC08554

Pour terminer, verser cette mousse sur le feuilleté praliné en deux temps, j'aime bien mettre des noisettes grillées et caramélisées à l'intérieur de cette mousse, cela donne un croquant de plus, puis réfrigérer de nouveau au moins deux heures. Le mieux c'est de procéder à la décoration au dernier moment. Ce dessert se congèle très bien, profitez-en pour le préparer la veille. Par contre la décoration ne peut être congelée donc à préparer également au dernier moment. Sortir le gâteau deux avant dégustation.

Pour la décoration, laisser votre imagination faire le travail et allez-y au gré de votre humeur, enfin essayez d'être de bonne humeur ce jour-là, car sinon je ne garantie pas le résultat.....

Avec ce dessert, vous épaterez la plupart de vos convives alors qu'en fait c'est une pâtisserie assez simple de réalisation.

blogsculinaires

Posté par alorangeane à 09:36 - Desserts - Petits messages [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
Partager

Commentaires

  • j'adore cette patisserie, ta facon de faire est simple et tres appétissante lolll à tester bien sur, continues de nous épater avec ton talent.
    à trés bientôt

    Posté par Amedz, 11 décembre 2008 à 10:04

Poster un commentaire